Accueil | Aller au contenu | Politique d'accessibilité

Détail de la notice Temis-0080702
SARI. Surveillance automatisée des routes pour l’information des conducteurs et des gestionnaires.
A - RADARR : Recherche des attributs pour le diagnostic avancé des ruptures de la route. (56 livrables).
B - IRCAD : Informer des risques de rupture d'itinéraire et conditions atmosphériques dégradées. (25 livrables).
C - VIZIR : Vision intelligente des zones et itinéraires à risque. (34 livrables).
D - AJISE : Acceptabilités juridique, individuelle, sociale et économique. (39 livrables).
E - Animation scientifique. (17 livrables).
Papier + cédérom.
GALLENNE (Marie-Line) ; GOYAT (Yann) ; DO (Minh-Tan) ; BREMOND (Roland) ; BOTREL (Katrin) ; ALGARRA (Lionel)
LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSEES ; PROGRAMME DE RECHERCHE ET D'INNOVATION DANS LES TRANSPORTS TERRESTRES ; ERDYN CONSULTANTS
MINISTERE DE L'EQUIPEMENT ; DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DES AFFAIRES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES ; CGDD Direction de la recherche et de l'innovation ; DIRECTION DE LA SECURITE ET DE LA CIRCULATION ROUTIERE
Paris : LCPC, 2010.-
PREDIT 3 2002-2007
19811_presentation.pdf../documents/Temis/0080/Temis-0080702/19811_presentation.pdf
Le projet SARI est une action fédérative du PREDIT qui vise à l’amélioration de la sécurité routière par une meilleure information sur les surprises de la route sur le plan de sa géométrie et de ses caractéristiques physiques et de visibilité et sur le plan des conditions météorologiques et de trafic.
Pour réduire l’accidentalité des routes de rase campagne où se produisent environ 2/3 des accidents, SARI a mis au point des moyens de diagnostic à bas coût, pour détecter et localiser les zones les plus "dangereuses" selon un type de risque, analyser les comportements des conducteurs sur ces zones, afin de leur délivrer une information efficace : pertinente selon l’état instantané de la route, précise et a conduit à réduire leur vitesse ou à les repositionner sur leur voie. Ces dispositifs ont été accompagnés de méthodes d’évaluation notamment des acceptabilités par les conducteurs (humaine et sociale) et par les gestionnaires (économique et juridique).
Les 3 thèmes techniques se sont attachés à traiter des risques différents d’utilisation de la route :
- RADARR, pour les ruptures de tracé, là où le conducteur doit adapter sa vitesse ;
- IRCAD complémentaire au thème précédent, pour les risques liés aux conditions météorologiques dégradées (pluie, vent) ;
- VIZIR, pour les ruptures de visibilité et de lisibilité, ainsi que trois types situations routières interurbaines : carrefours, virages et hauts de côte en ligne droite.
Le 4ème thème transversal, AJISE, a associé dès 2006 des sciences humaines et sociales pour évaluer les acceptabilités des solutions proposées du point de vue des gestionnaires routiers et des conducteurs.
On peut noter la multiplicité des acteurs : maîtres d’ouvrage, industriels, PME, bureaux d’étude, laboratoires de recherche et d’université, Centre d’études techniques de l’équipement. L’implication des collectivités territoriales a donné au projet SARI une véritable légitimité en termes d’enjeux et d’objectifs de recherche finalisée à la fois pour développer des produits pertinents mais aussi pour vérifier que les usagers et les gestionnaires étaient pris en compte dans les études d’acceptabilités. L’apport des CETE a été crucial en termes d’expérimentations sur route, ces dernières donnant les moyens d’évaluer et de valider l’effet des systèmes.
TRANSPORT - SECURITE DU TRANSPORT
ACCIDENT DE TRANSPORT ; CONDUCTEUR AUTOMOBILE ; INFORMATION ROUTIERE ; INFRASTRUCTURE ROUTIERE ; SECURITE ROUTIERE
ETUDE DE CAS ; METEO ; PREDIT 3 ; PROGRAMME DE RECHERCHE ; RISQUE ; RUPTURE ; SYSTEME D'INFORMATION
19811

Document  < > /1370