Accueil | Aller au contenu | Politique d'accessibilité

Détail de la notice Temis-0080016
Scénarios de gestion de l’eau et partage des ressources des basses vallées (GEOPAR).
A - Rapport final.- 144 p.
B - Synthèse.- 18 p.
C - Annexes (sélection d'articles publiés).- 343 p.
14 octobre 2012.
Contributions en annexes :
- DUVAIL (S), MWAKALINGA (AB), EIJKELENBURG (A), HAMERLYNCK (O).- Hydrological modelling of the floodplainadjacent lakes in the Lower Rufiji (Tanzania).- In Actes de la Conférence internationale « Implementing Environmental Water Allocations », Port Elizabeth, Afrique du Sud. 23-26 février 2009.
- LEAUTHAUD (C), DUVAIL (S), BELAUD (G), MOUSSA (R), GRÜNBERGER (O), ALBERGEL (J).- Floods and wetlands : combining a water-balance model and remote-sensing techniques to characterize hydrological processes of ecological importance in the Tana River Delta (Kenya).- In Hydrology and Earth System Sciences, 9, 2012, pp.11267-11318.
Accès en ligne : http://dx.doi.org/10.5194/hessd-9-11267-2012
- HAMERLYNCK (Olivier), NYUNJA (Judith), LUKE (Quentin), NYINGI (Dorothy), LEBRUN (Delphine), DUVAIL (Stéphanie).- The communal forest, wetland, rangeland and agricultural landscape mosaics of the Lower Tana, Kenya : a socio-ecological entity in peril.- In Sustainable use of biological diversity in socio-ecological production landscapes. Background to the ‘Satoyama Initiative for the benefit of biodiversity and human well-being.’ Secretariat of the Convention on Biological Diversity, Montreal.Technical Series no. 52.- 2010.- pp. 54-62.
Accès en ligne : http://wageningenur.nl/upload_mm/2/0/9/4dcb3872-b932-4862-9752-0d139c16e9ac_sust.%20use%20of%20biol.diversity%20in%20socio-ecol.%20production%20landscape%20%28Satoyama%20initiative%29%5B3%5D%5B1%5D%5B1%5D%5B6%5D.pdf#page=55
- HAMERLYNCK (Olivier), DUVAIL (Stéphanie), VANDEPITTE (Leen), KINDINDA (Kassim), NYINGI (Dorothy W.), PAUL (Jean-Luc), YANDA (Pius Z.), MWAKALINGA (Aggrey B.), MGAYA (Yunus D.), SNOEKS (Jos).- To connect or not to connect ? Floods, fisheries and livelihoods in the Lower Rufiji floodplain lakes, Tanzania.- In Hydrological Sciences Journal, Vol. 56, Issue 8, 2011, pp. 1436-1451
Accès en ligne : http://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/02626667.2011.630002
- LEAUTHAUD (Crystele), DUVAIL (Stéphanie), HAMERLYNCK (Olivier), PAUL (Jean-Luc), COCHET (Hubert), NYUNJA (Judith), ALBERGEL (Jean), GRÜNBERGER (Olivier).- Floods and livelihoods: The impact of changing water resources on wetland agro-ecological production systems in the Tana River Delta, Kenya.- In Global Environmental Change, Volume 23, Issue 1, February 2013, pp. 252–263.
Accès en ligne : http://41.215.122.106/dspace/bitstream/0/5301/1/Nyunja2013.pdf
- PAUL (Jean-Luc), DUVAIL (Stéphanie), HAMERLYNCK (Olivier).- Appropriation des ressources naturelles et criminalisation des communautés paysannes. In Civilisations, 60-1, 2011, pp. 143-175.
http://dx.doi.org/10.4000/civilisations.2806
- PAUL (Jean-Luc), HAMERLYNCK (Olivier), DUVAIL (Stéphanie), KINDINDA (Kassim).- Pêche, innovation technique et modernisation dans la plaine inondable du Rufiji (Tanzanie).
- LEBRUN (Delphine), HAMERLYNCK (Olivier), DUVAIL (Stéphanie), NYUNJA (Judith).- The importance of flexibility : an analysis of the large-scale tana-delta irrigation project in Kenya, implemented under an estate system.- in shared waters, shared opportunities : hydropolitics in East Africa, Edited By : Bernard CALAS & C.A. Mumma MARTINON.- pp. 261-282.
Accès en ligne : http://www.researchgate.net/publication/256191549_The_importance_of_flexibility__an_analysis_of_the_large-scale_Tana_delta_irrigation_project_in_Kenya_implemented_under_an_estate_system/file/9c960521efc8992db6.pdf
- DUVAIL (Stéphanie), MEDARD (Claire), PAUL (Jean-Luc).- Les communautés locales face aux grands projets d’aménagement des zones humides côtières en Afrique de l’Est.- In Politique africaine n° 117 - mars 2010, pp. 149 – 172.
Accès en ligne : http://www.researchgate.net/publication/256254714_Les_communauts_locales_face_aux_grands_projets_d%27amnagement_des_zones_humides_ctires_en_Afrique_de_l%27Est/file/3deec5221d76c85bf9.pdf
- DUVAIL (Stéphanie), MEDARD (Claire), HAMERLYNCK (Olivier), NYINGI (Dorothy Wanja).- Land and water grabbing in an East African coastal wetland : the case of the Tana delta.- In Water Alternatives 5(2), 2012, pp. 322-343.
Accès en ligne : http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers12-11/010056258.pdf
DUVAIL (Stéphanie) ; PAUL (Jean-Luc) ; HAMERLYNCK (Olivier) ; NYINGI (Dorothy)
INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT ; UMR Patrimoines locaux ; UMR LISAH ; UMR LITTORAL ENVIRONNEMENT TELEDETECTION GEOMATIQUE ; GRANDE BRETAGNE Centre for ecology and hydrology ; TANZANIE Université Dar Es Salaam ; KENYA National Muséum ; KENYA WILDLIFE SERVICE ; INSTITUT FRANÇAIS DE RECHERCHE EN AFRIQUE
MINISTERE DE L'ECOLOGIE ; CGDD Direction de la recherche et de l'innovation
Nairobi : IRD, 2012.-,  ann. h.t., bibliogr., tabl., graph.
Eaux et territoires
21401_Rapport.pdf../documents/Temis/0080/Temis-0080016/21401_Rapport.pdf21401_Synthese.pdf../documents/Temis/0080/Temis-0080016/21401_Synthese.pdf
L’objectif du projet est de contribuer à une meilleure connaissance des interactions entre rythmes hydrologiques, disponibilité des ressources renouvelables et stratégies des usagers dans les basses vallées d’Afrique de l’Est afin de disposer d’un modèle interprétatif facilitant la réflexion prospective et la prise de décision de la part des différents acteurs. Deux sites sont étudiés, le delta du Tana au Kenya et la plaine inondable du Rufiji en Tanzanie. Les rythmes des hydrosystèmes sont décrits et modélisés. Les auteurs ont montré l’importance cruciale des liens entre crue, écosystèmes et systèmes productifs, en mobilisant le concept de services écosystémiques (notamment au travers des services d’approvisionnement ayant une importance particulière pour les activités socio-économiques). Sur la base d’une identification des différents groupes sociaux et de leurs dynamiques sociales, les pratiques locales d’usage des ressources renouvelables sont décrites, et des hypothèses sur les stratégies d’action en fonction de plusieurs scénarios de crue sont ensuite détaillées. Sur cette base, des scénarios pour l’avenir sont proposés, fondés sur une analyse rétrospective des dynamiques d’évolution (approche diachronique) et sur les observations du fonctionnement actuel du système (approche synchronique). Voir aussi cote 22892 : "Concilier la gestion de l'eau et des territoires" et cote 22991 : "Projets d'agro-carburants et transformations territoriales en Afrique de l'Est (PACTER)".
Les deux zones humides étudiées ont un régime pluviométrique bimodal avec une (Rufiji) ou deux crues annuelles (Tana) et une tendance à la diminution des débits (spécifiquement de pointe) et, dans le Rufiji, des précipitations. Les productivités halieutique, pastorale et agricole sont étroitement corrélées à l’inondation de la plaine (Tana et Rufiji) et au remplissage des lacs (Rufiji).
Les différents services écosystémiques des deux zones sont identifiés et décrits. Dans le Rufiji, les interactions entre crue, ressources halieutiques et stratégies de pêche sont notamment mises en évidence, tandis que dans le Tana, c’est l’influence de la dynamique des crues sur la production fourragère qui fait l’objet d’une attention particulière.
À la description détaillée des services écosystémiques s’ajoute celle des stratégies des acteurs locaux. L’observation de plusieurs années de pratiques et des adaptations des acteurs locaux à diverses situations hydro-climatiques a fourni de nombreuses données qualitatives et quantitatives : l’importance cruciale de l’association pêche/agriculture pour l’économie villageoise du Rufiji a été aussi démontrée, tandis que le potentiel pour une agriculture irriguée industrielle est surestimé dans les deux zones. Dans le Tana, il a été montré par ailleurs que les groupes ethniques naguère spécialisés (agriculture, élevage ou pêche) diversifient leurs activités pour faire face à la crise hydro-climatique et environnementale.
Les systèmes productifs du Rufiji et de la Tana sont donc fondés sur la crue et sa synchronisation aux précipitations. La condition de leur adaptabilité aux aléas est le libre accès à un large éventail de micro-milieux. Or les évolutions récentes se caractérisent par une aliénation à la fois foncière et hydraulique au profit de l’industrie hydro-électrique et de l’agriculture industrielle, qui se conjugue à des tendances climatiques défavorables. En réaction, les membres des communautés locales optent souvent pour l’exode. La population restée sur place survit souvent grâce à l’aide de ces citadins et l’aide alimentaire publique ou privée. Parallèlement, elle développe des stratégies productives de survie conduisant à une concentration excessive et conflictuelle des communautés sur les derniers espaces productifs disponibles (Tana).
Stopper cette dégradation et améliorer le bien-être des communautés exigeraient une gestion des barrages tenant compte de l’aval, une gouvernance partagée de l’eau, une opposition politique à l’accaparement des terres. Il a été envisagé deux grands scénarios prospectifs par site, un plus pessimiste et un plus optimiste, pour alimenter la réflexion des décideurs et de la société civile.
ENVIRONNEMENT - MILIEU NATUREL
AGRICULTURE ; CRUE ; PROSPECTIVE
ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ; COMPORTEMENT DE L'USAGER ; GESTION DE L'EAU ; MODELISATION ; PROGRAMME DE RECHERCHE ; RESSOURCES NATURELLES ; SERVICE ECOLOGIQUE
AFRIQUE DE L'EST ; KENYA ; TANZANIE
21401

Document  < > /